SANTÉ

Nous sommes tous attachés à notre système de santé. La gratuité de nombreux soins et traitements nous permet de nous sentir protégés face à la maladie et à l'accident. Nous y tenons car ce système nous vient de l'après guerre, le Conseil national de la résistance l'annonça dès 1944. Je défendrai cet héritage.

 

Pour autant, ce système est fragile et fait face à des contraintes toujours plus nombreuses:

  1.  La première est budgétaire, le budget de la sécurité sociale n'est plus en équilibre depuis trop longtemps.

  2. La deuxième est humaine, dans nos communes rurales, nous faisons face au manque de médecins et de personnels soignants. La désertification médicale nous inquiète et les pouvoirs publics doivent y répondre rapidement.

  3. La troisième est démographique, le vieillesement de la population entraine l'apparition de nouveaux risques comme la dépendance. 

 

La loi de modernisation de notre système de santé, du 26 janvier 2016, n’apporte pas les réponses aux différents enjeux que j'ai évoqués. Je propose de :

  • Favoriser une approche pluridisciplinaire de la prise en charge du patient en favorisant la création de pôle de santé ;

  • Mettre en place une politique de E-santé ambitieuse ;

  • Inciter tant les professionnels que les usagers à se tourner vers la prévention. Pour cela, je m'intéresserai à l'emploi des nouvelles technologies dans la détection des risques et proposerai, si cela est nécessaire, une avancée législative sur ce sujet ;

  • Améliorer la prise en charge des soins dentaires et optiques.

02400 Château-Thierry

France

Sites d'intérêt

  • Twitter Social Icon
  • Facebook Social Icon
  • Dominique Moyse | Linkedin
  • Icône social Instagram