Retour sur la plénière de Février

February 17, 2018

 

Madame, Monsieur,

 

Le mois de janvier a été dédié aux cérémonies de voeux, ainsi c’est dans 32 communes du sud de l’Aisne que j’ai eu plaisir de participer à ces moments de convivialité.


Ce fut pour moi l’occasion de préciser ce que sont les politiques régionales et comment les Hauts de France accompagnent les territoires et ses acteurs locaux ( collectivités, associations, entreprises, artisans, lycées, agriculteurs, viticulteurs, particuliers). J’ai notamment pu redire ma disponibilité pour être le porte parole et l’ambassadeur de notre territoire.

 

En ce début d'année, l'actualité régionale est aussi marquée par une plénière et une commission permanente durant lesquelles nous avons voté plusieurs dispositifs pouvant vous être utile, à vous-même ou aux membres de votre famille. Je vous laisse en découvrir un aperçu !

 

Bien à vous,

  

Dominique MOYSE

Votre Conseiller régional

 

 

 

PLAN DE RÉNOVATION  DES LYCÉES

 

Après un audit de l'état des lycées, le Programme prévisionnel des investissements des lycées entre en action. 

 

Prévoyant un investissement général de 850 millions d'euros dans les lycées jusqu'en 2021 afin d'améliorer la qualité de la formation, le Conseil régional lance un plan de rénovation des sanitaires pour un montant de 1 000 000 d'euros. 33 établissements bénificieront de ces rénovations.

 

De nombreux élèves étudient en demi-pension dans les Hauts-de-France, afin d'améliorer les conditions de vie de nos jeunes, le Conseil régional investit aussi 2,7 millions d'euros dans onze établissements, dont les lycées du Sud de l'Aisne. (Le groupe Front National a décidé de s'abstenir sur ce texte d'intérêt général)

 

CRÉATION D'UNE AIDE À L'OBTENTION DU PERMIS DE CONDUIRE

 

43 % des jeunes à la recherche d'un emploi disent avoir déjà renoncé à se rendre à un entretien d'embauche faute de moyen pour se déplacer.

 

Face à ce constat, nous avons décidé de créer une aide à l'obtention du permis de conduire. Premier pilier de la nouvelle politique jeunesse mise en place par la Région en 2018, elle consiste en un prêt à taux zéro d'un montant maximum de 1 000 euros.

 

Pour mettre en place ce dispositif, la Région s'associe aux auto-écoles qui percevront directement l’aide accordée aux jeunes.

 

Si vous souhaitez bénéficier de cette aide pour vous-même ou vos enfants, une plateforme dédiée sera prochainement mise en ligne. En attendant, n'hésitez pas à me signaler votre intérêt pour que je puisse vous tenir informé de la mise en ligne de la plateforme.

 

LA RÉGION POURSUIT SA POLITIQUE CULTURELLE

 

Votée en 2017, la nouvelle politique du Conseil régional a été matérialisée lors de la Commission permanente avec les votes des différentes subventions. (Le groupe FN s'est abstenu sur l'ensemble de ces votes).

 

La Commission permanente a notamment reconduit les chaines d'information télévisées régionales (Weo, Weo Picardie et Grand Lille TV).

 

Participant pleinement au rayonnement de notre région et à son attractivité, le Conseil régional finance la création culturelle et assure sa pluralité. À titre illustratif, nous avons voté une participation financière importante au festival Kidanse organisé par l’Échangeur à Château Thierry.

 

LA RÉGION SE TIENT AUX CÔTÉS DES PÊCHEURS

 

La région Hauts-de-France dispose d'une zone côtière importante. L'économie maritime, notamment la pêche, a aujourd'hui besoin de la solidarité régionale.

 

Face à la raréfaction du poisson, à l'augmentation du prix du carburant et à une  météo défavorable, la Région a décidé de prolonger le fonds d’urgence "Pêche", initialement débloqué en octobre 2016 et d'y allouer une enveloppe de 200 000 € supplémentaires.

 

Comme nous l'avons fait dans de nombreux domaines industriels, nous intervenons pour préserver des emplois et soutenir l'activité économique.

 

 

LA RÉGION ADOPTE UN CADRE D'INTERVENTION EN FAVEUR DU VÉLO

 

A ce jour, le réseau cyclable de la Région Hauts-de-France compte environ 1100 km d’itinéraires cyclables. Toutefois, ce réseau souffre de nombreuses discontinuités qui empêchent le développement d'initinéraires cyclables de longue distance.

 

La création et l'entretien des Véloroutes Voies Vertes (VVV) est de la responsabilité des collectivités territoriales. L’enjeu d’une intervention régionale est de faire de ces véloroutes voies vertes l’un des leviers de l’attractivité touristique des Hauts-de-France, notamment pour les territoires ruraux.  

 

Par conséquent, la Région Hauts-de-France soutient la réalisation des itinéraires de véloroutes voies vertes suivantes :

  •  L’EuroVelo 3 dans l’Oise, l’Aisne et le Nord (itinéraire quasi réalisé entre la frontière belge et l’Ile-de-France via Maubeuge, Guise, Compiègne, Senlis) ;

  • La véloroute nationale 52 dans l'Aisne qui longe la Marne.

 

Pour une ballade dominicale ou un long velo-trip, le tourisme à vélo n'attend que vous !

 

 

 

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

02400 Château-Thierry

France

Sites d'intérêt

  • Twitter Social Icon
  • Facebook Social Icon
  • Dominique Moyse | Linkedin
  • Icône social Instagram